Accompagnement d’une unité de recherches de 40 personnes Le sentiment d'appartenance une belle histoire...

Interview du Directeur d'une Unité de Recherches INRA

Elisabeth nous a accompagné pour poser un diagnostic sur le fonctionnement de l’unité et définir avec un plan d’actions pour valoriser les atouts et résoudre des dysfonctionnements ( communication, organisation, animation).

 

Pourquoi avoir choisi de travailler avec 7RH ?

La proposition d'accompagnement faite par 7RH en réponse à notre appel d'offre nous a donné le sentiment que notre demande avait été comprise et que les propositions étaient faites pour répondre à nos attentes.

Cela s'est confirmé par l'audition de pré sélection que nous avons eu avec la responsable qui a accepté suite à nos questionnements et demandes de revoir le schéma de travail initial pour être encore plus proche de nos attentes.

Enfin la taille de la structure nous a semblé rassurante et à même d'être réactive sur les adaptations demandées ou à venir. 

 

Ce que l’intervention a permis de faire :

7 RH est intervenu à la fois en tant qu'animateur d'un processus et comme médiateur entre les acteurs de ce processus.

Les techniques d'animation proposées et le schéma de progression réalisé a permis de libérer la parole dans une ambiance franche, tout en veillant à maintenir une bienveillance des propos tenus.

Des personnes peu prolixes se sont vues proposer d'occuper un rôle plus central, conduisant par la même à dévoiler certaines compétences jusqu'alors peu perçues par le collectif.

L'approche adoptée a agi comme une "maieutique" qui nous a permis de progresser dans notre communication interne, élément indispensable à faire émerger le sentiment d'appartenance des différentes personnes présentes à un projet collectif.

Le travail n'est pas fini mais nous avons quelques outils pour consolider les acquis et poursuivre notre progression collective.

 

Les Valeurs ajoutées de 7RH / Elisabeth Boissy turcius

La proximité du contact et la franchise des échanges. 

La transparence des méthodes et la fidélité des restitutions.

Beaucoup de choses ont pu être posées, pas forcément toutes faciles à entendre, mais au moins la parole a été libéré et on dispose collectivement d'un point de départ pour construire notre avenir commun.